LA GREFFE DE CHEVEUX

La Turquie est devenue le pays qui pratique le mieux la greffe de cheveux, barbe ou de sourcils. Contrairement aux idées reçues, le résultat est très naturel et permanent grâce à deux techniques appelées FUE et DHI.

Qu’est ce que la greffe FUE ?

Follicular Unit Extraction – FUE

Plus esthétique que la méthode FUT, dite par « bandelette », elle est réalisée en 3 étapes:

-Extraction micro chirurgicale des follicules, aussi appelés greffons, de votre cuir chevelu à l’aide d’un punch motorisé.

-Ouverture des micro-canaux à l’aide d’un sapphire.

-Les follicules sont ensuite réimplantées sur la zone à traiter.

Cette technique présente plusieurs avantages: elle ne laisse pas de cicatrice et le suivi post opératoire est plus simple.

Qu’est ce que la greffe DHI ?

Direct Hair Transplant – DHI

Cette méthode permet de retrouver une meilleure densité qu’avec une FUE classique.

Grace au stylo Choï 50 à 60 greffons peuvent être implantés par centimètre carré, contre 40 à 50 avec la méthode FUE. La greffe capillaire en méthode DHI se déroule en 2 étapes:

-Extraction des greffons à l’aide d’un punch motorisé.

-Implantation directe sur la zone à traiter à l’aide de plusieurs stylos Choï.

 

 

Pour l’une ou l’autre des techniques, voici quelques renseignements complémentaires:

Préparation de l’intervention:

Il est recommandé d’emporter avec soi des chemises afin de ne pas endommager vos greffons fraichement transplantés.

Avant l’opération, une consultation avec le chirurgien est nécessaire afin d’établir un bilan pré-opératoire. Il est important de ne pas se couper les cheveux avant l’opération afin que le chirurgien perçoive le mouvement naturel dans lequel vos cheveux poussent.

Une fois le bilan établi, le patient doit obligatoirement se faire raser la tête avant l’intervention, ce afin que les cheveux ne viennent pas endommager les greffons transplantés.

Après l’intervention:

Vous devrez dormir en position semie-assise durant la première semaine.

Il est fortement déconseillé d’avoir une activité sportive, de s’exposer au soleil sans protection et de se baigner durant 1 mois à compter de l’intervention.

Complications possibles:

Même si les risques sont réduits et rares, ils ne peuvent être complètement écartés:

-infection: rare

-mauvaise cicatrisation

-kystes: qui disparaissent généralement sans que cela ne requiert une intervention médicale.

 

 

 

× Avez-vous des questions?