Les vitamines,
Comment s'y retrouver ?

Aujourd’hui force est de constater que les vitamines capillaires sont partout et sous toutes les forme, en gélules, en shampooings, sous forme d’injections de plasma, dermaroller …

Comment faire le tri et s’y retrouver vraiment ?
Pour quelles vitamines opter contre ma chute de cheveux ? 

Dans cet article nous vous parlerons des vitamines et instruments de stimulation capillaire dont nous sommes certains des effets positifs. Il s’agit des vitamines B, D et A, des injections de plasma et du dermaroller. 

     Il existe 3 groupes de vitamines qui vont être bénéfiques pour vos cheveux: 

-Les vitamines du groupe B: telles que la vitamine B9 pour la perte de cheveux ou acide folique pour la pousse des cheveux. Mais encore la biotine qui aura pour effet d’épaissir vos cheveux. 

Puis nous retrouvons la vitamine B5, qui permet une bonne circulation sanguine, condition d’une bonne alimentation en nutriments et oxygène de vos follicules pileux. 

-La vitamine D: la chute de cheveux peut être liée à un manque de vitamine D, en ce quelle augmente la production de kératinocyte (:cellules constituant 85% de la couche superficielle de la peau (épiderme) et des phanères (ongles, cheveux, poils).

-La vitamine A: a consommer avec modération car elle pourra avoir des effets aussi négatifs que positifs.

Quoi qu’il en soit, notre équipe d’expert et dermatologue s’accordent pour ne conseiller que des cures de vitamines sur 3 voire 6 mois. Une prise sur le long terme n’est jamais bénéfique, vous perdrez les effets positifs des vitamines en cas d’excès.

     Les injections de PRP pour vos cheveux: consiste à extraire, après prise de sang, le plasma sanguin du patient et d’en faire des injections sur les zones transplantées afin de  favoriser la repousse des follicules pileux et d’aider à  la cicatrisation. 

Le plasma riche en plaquettes (PRP) à en effet plusieurs effets bénéfiques: il stimule la sécrétion du collagène, rend les cheveux plus épais et augmente donc la densité capillaire et diminue la chute de cheveux.

Concernant la greffe en elle-même, les injections de PRP vont permettre d’accélérer la cicatrisation et de stimuler la repousse de vos greffons. 

Cependant, pour pouvoir constater de vrais effets positifs il ne faudra pas se limiter qu’à une séance. Notre dermatologue recommande au minimum 5 séances de PRP par an. 

     Le dermaroller: 

Vous êtes de plus en plus à nous demander notre avis concernant l’utilisation du dermaroller. 

Sachez que plusieurs études cliniques ont prouvé son efficacité sur la croissance des cheveux. 

En effet, le dermaroller stimule l’épiderme par micro-perforations, essentielles au processus de revitalisation du cuir chevelu. Cet outil permet ainsi d’exercer facilement et à moindre prix la technique du microneedling depuis chez soi. L’utiliser, c’est donc favoriser la circulation sanguine, dynamiser les follicules pileux, stimuler les cellules souches ainsi que le derme capillaire et également décupler l’efficacité des soins prodigués au cuir chevelu (en les faisant pénétrer plus profondément). 

En résumé: le dermaroller ne se contente pas de limiter la chute des cheveux, il favorise aussi leur repousse, améliore leur qualité et leur donne plus de volume et de densité.

Attention cependant avant de vous lancer dans le microneedling à domicile, il existe plusieurs tailles et types de dermaroller, demandez donc l’avis à votre dermatologue avant usage. Car comme le dit le docteur Emilie Van de Poel: « Si vous n’utilisez pas cet appareil correctement, ce dernier peut facilement abîmer la peau et permettre à des substances et des bactéries nocives de la pénétrer. Nettoyez toujours en profondeur l’appareil après utilisation, soyez prudente et travaillez en douceur et puis surtout, faites appel à un professionnel en cas de doute.”

Enfin, le dermaroller peut aussi bien être utilisé pour les cheveux que pour la barbe, avant ou après une greffe capillaire. 

L’équipe My Hair Direction vous expose quelques règles qui, selon nous, méritent d’être suivies lors de vos recherches de clinique de greffe capillaire à Istanbul. En espérant qu’elles vous soient utiles. 

     RÈGLE NUMERO UN: écartez sans ménagement les cliniques de greffe capillaire à Istanbul qui vous parlent immédiatement de prix avant même de connaitre la nature exacte de votre problème et la techniques à utiliser pour y remédier….Je lis régulièrement des commentaires qui vous disent  » on prend 1500 greffons » « on prend 2000 greffons » sans même avoir creusé l’échange avec le patient. Dans ces cas là, croyez moi  » changez de trottoir  » celui ou vous êtes est mal fréquenté.

     RÈGLE NUMERO DEUX: Ne multipliez pas le nombre de vos interlocuteurs…. beaucoup de personnes qui étaient tentées par une greffe de cheveux ont finalement renoncé car noyées par un excès d’informations…les informations, lorsqu’on les multiplie pour les confronter entre elles, finissent par devenir confuses voire contradictoires…. à terme elles conduisent à de la suspicion et à l’abandon du projet qui vous tenait à cœur….. donc restez sur 2 ou 3 interlocuteurs et ne retenez que celui avec lequel vous vous sentez à l’aise. Si un interlocuteur vous « démarche » de trop après un premier échange téléphonique et qu’il dénigre ses concurrents en les nommant, c’est que ses arguments ne sont pas suffisants et (ou ) convaincants….écartez le !!! définitivement….Vous y verrez plus clair .

     RÈGLE NUMERO TROIS: La capacité à contredire. Votre interlocuteur est celui qui assure la liaison entre vous et votre futur chirurgien…..il lui transmet vos photos et, sur la base de ces premiers éléments il vous donne connaissance du diagnostic et de la technique ( greffe FUE – greffe DHI…). Or, bon nombre de personnes pensent savoir ce qui sera le mieux pour elles. En se fondant sur l’avis d’anciens patients, de systèmes d’auto diagnostics et réclament souvent, par exemple, une DHI sans rasage… Un interlocuteur fiable vous indiquera deux choses au moins dans ce cas de figure : d’une part la DHI ne dispense pas du rasage d’une zone donneuse ( même pour les femmes ), d’autre part une DHI sur un vertex ( partie arrière supérieure du crâne ) n’est jamais conseillée. C’est ce que j’appelle la capacité à contredire. Prenez de la distance avec ceux qui vous disent qu’il n’y a « pas de problème »  » que « c’est tout à fait faisable », quelle que soit votre demande …     

     RÈGLE NUMERO QUATRE: rejetez aussi les sites en charabia Français issus d’une traduction Google improbable. Ceux qui peuvent se satisfaire de ce genre de site pour vous convaincre de venir chez eux, sont inquiétants. Le jour où vous serez dans leur bloc opératoire, il est à craindre que là aussi, leur niveau d’exigence soit très bas. Pour info, dans un passé récent j’ai contacté trois ou quatre de ces agences à Istanbul pour leur faire savoir qu’il était mieux pour elles de corriger leur site …clairement, elles n’en avait rien à faire …. par contre elles m’ont relancé souvent pour que je vienne me faire greffer chez elles … On se moque du monde !

     RÈGLE NUMERO CINQ: fuyez les petits prix … on peut vous donner tout un tas de bonnes raisons pour vous expliquer pourquoi le prix pour une greffe de cheveux que ‘on vous propose est aussi bas ( coût de la main d’oeuvre , charges …) il n’en demeure pas moins que la prestation à petit prix implique que vous soyez confié aux « bons soins » de techniciens de bloc opératoires, lesquels en l’ absence d’un médecin superviseur, se sentiront plus ou moins impliqués dans leur travail. Une équipe expérimentée coutera plus cher , et c’est normal … il est même arrivé (selon mes sources ) que des greffons soient jetés pour écourter une journée de travail! Il est vrai que malgré tout certaines personnes ont été satisfaites de la prestation « bradée »… beaucoup ont été déçues. N’oubliez jamais que le jour où vous y allez c’est votre tète qui est en jeu, un bon chirurgien entouré d’une bonne équipe a forcément un prix  pas beaucoup plus élevé que celui des « prix cassés »…. ça vaut le coup d’investir quelques centaines d’euros en plus – croyez moi. Le jour de votre intervention vous devez être là en totale confiance …

     RÈGLE NUMERO SIX: Ne désespérez pas…. Clairement il n’est facile pour personne de s’embarquer pour Istanbul ( 5 ème ville du monde par son nombre d’habitants )  pour s’y faire greffer des cheveux … certains  pourraient même vous prendre pour un fou … pourtant lorsque l’on a pris quelques précautions préalables et qu’une relation de confiance a pu s’établir entre vous et vos interlocuteurs, n’ayez pas peur de vous « laisser conduire » … tout sera en place pour vous recevoir et faire au mieux pour la réalisation de vos souhaits, à l’exception de miracles! Comme beaucoup vous vous direz : pourquoi ne l’ai ja pas fait plus tôt ?? Vous verrez c’est facile … lâchez vous !

Qu’elle est la différence entre la greffe de cheveux F.U.E et la greffe de cheveux D.H.I ?

     La greffe de cheveux D.H.I, de l’anglais «Direct Hair Implant» «Implantation directe», est pratiquée lorsque votre chute de cheveux est localisée et faible. Elle permet de retrouver une densité plus intéressante qu’en méthode FUE puisque plus de follicules (ou greffons) sont implantés par centimètre carré. Entre 60/65 contre 45/50.

Sa spécificité, comme son nom le suggère, est que le greffons est, après extraction, directement implanté au niveau des zones dégarnies et ceux à l’aide d’un stylo Choï. L’intervention se déroule donc en deux étapes: l’extraction des greffons puis la réimplantation. Cette méthode ne nécessite pas d’incisions et permet donc une cicatrisation plus rapide.

C’est une technique plus onéreuse car elle nécessite un plus grand nombre de praticiens qu’en méthode FUE. En effet, une équipe de quatre personnes est requise, l’une est chargée de l’implantation, les trois autres sont chargés d’approvisionner, greffons par greffons, les stylos choï.

Par ailleurs, c’est le plus souvent cette méthode qui est utilisée pour la greffe de cheveux chez les femmes.

     La greffe de cheveux FUE « Follicular Unit Extraction » sera pratiquée pour des patients dont la calvitie est avancée. Elle permet de couvrir des zones plus importantes qu’en méthode DHI.

Elle se réalise en 3 étapes: extraction – incisions « ouverture des canaux » – réimplantation.

Comme pour la DHI, l’extraction est réalisée à l’aide d’un punch motorisé dont le diamètre dépend de la taille de vos racines de cheveux et sera ainsi déterminé lors de votre consultation avec notre chirurgien.

Les incisions sont réalisées à l’aide d’une lame sapphir. Cette étape de la greffe capillaire est l’une des plus importantes et celle pour laquelle vous devez vous assurer du professionnalisme du praticien puisque ces incisions vont déterminer le sens de la pousse de vos cheveux.

Enfin, la réimplantation, effectuée par une équipe de deux personnes est la partie la plus longue et la plus fastidieuse.

Quoi qu’il en soit, pour l’une ou l’autre des techniques, les mêmes soins et consignes post opératoires sont à respecter.

Quoi qu’il en soit, pour l’une ou l’autre des techniques, les mêmes soins et consignes post opératoires sont à respecter.

Les 6 règles pour votre greffe capillaire à Istanbul

Les 6 règles pour votre greffe capillaire à Istanbul

L’équipe My Hair Direction vous expose quelques règles qui, selon nous, méritent d’être suivies lors de vos recherches de clinique de greffe capillaire à Istanbul. En espérant qu’elles vous soient utiles.       RÈGLE NUMERO UN: écartez sans ménagement les cliniques de greffe capillaire à Istanbul qui vous parlent immédiatement de prix avant même de connaitre la nature exacte de…

betgarantigiris1.com -
Bayşanslı
- Lavivabet girişbetgarantigiris1.com -
Bayşanslı
- Lavivabet giriş
×

Powered by WhatsApp Chat

× Avez-vous des questions?